La soie : histoire et fabrication
By: Date: Categories:

Parmi les textiles les plus utilisés pour leur beauté et leur qualité, la soie vieille de millénaires représente un tissu incontournable aujourd’hui. Mais savez-vous d’où provient ce tissu que vous aimez tant utiliser ? Pour fabriquer de la soie, il existe des processus simples que vous ignorez surement. Lisez ici de quelle époque vient la soie et comment l’obtenir.

De quelle époque est la soie ?

Concernant l'histoire de la soie, on ne sait pas exactement comment la possibilité de transformer un cocon en tissu a été observée. La légende la plus connue, signalée par Confucius (551-479 av. J.-C.), raconte que c'est l'impératrice chinoise Hsi-Ling-Shi, en 2640 av. dans votre thé fumant. Lisez cet article pour découvrir ce qu’est en réalité la soie.

Bien que l'on ne garantisse pas la véracité de la légende, le fait est que les Chinois ont été les seuls fabricants du tissu pendant trois millénaires. En effet, l'exportation d'œufs de mite et de graines de mûrier a été longtemps interdite par le gouvernement chinois, qui punissait de mort les trafiquants.

Cela signifie que les Européens n'ont dévoilé les secrets de la fabrication de la soie qu'en l'an 552, lorsque l'empereur romain Justinien a envoyé des moines en Chine pour espionner le processus de fabrication. Lorsque les voyageurs sont revenus, ils ont apporté des œufs de vers à soie cachés dans des bâtons de bambou.

Ainsi par des procédés peu recommandés, Constantinople est devenue le premier endroit au monde en dehors de la Chine à fabriquer de la soie. Après cela, la production du tissu s'est répandue dans le monde entier.

Processus de fabrication de la soie

En effet, le fil qui donne naissance à la soie est sécrété par un papillon qui pond ses œufs sur les feuilles des arbres dont principalement le mûrier.  Ce qui forme le cocon, d'où sortira le fil du tissu, est formé par la bave du ver à soie.

Dans la production de soie, le cocon est retiré des arbres lorsqu'ils sont prêts et mis à sécher. Après cela, ils subissent une sorte de cuisson, qui tue les larves encore vivantes à l'intérieur de ce cocon, et ramollit la séricine. C'est ce procédé qui permet d'étirer les filaments du cocon. Les différents filaments réunis par la séricine finissent par former le fil de soie.